Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

 Charles_Myber.JPG

Vous retrouverez ici régulièrement mes coups de cœur et mes billets d’humeur.
Ce blog est également un espace d’échange, j'essaierai donc de répondre à vos questions et vos commentaires le plus souvent possible.

A bientôt

Charles MYBER

Recherche

La vallée du Rognon

8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 18:37

Ancien village fortifié à proximité de Chaumont, Châteauvillain s’est installé autour du castrum antique, le "Castrum Villanum", poste fortifié au XIème siècle.

Un donjon et une enceinte enfermant le château furent édifiés en 1160, autour du quartier des Crées. Encore aujourd’hui, les ruelles étroites des Crées rappellent l’ambiance de l’ancien centre commerçant.

L’église Notre-Dame en son Assomption, a été reconstruite de 1770 à 1784. Sa façade est classée et attribuée à Soufflot.

La principale curiosité de Châteauvillain se trouve dans le Parc aux Daims. On y pénètre par la Porte Madame, qui fut l’une des trois portes d’accès à la ville au XIVème siècle.

Ce parc fut créé en 1655 par le seigneur François-Marie qui fit élever un mur de six kilomètres en pierre pour pouvoir s’adonner à sa passion de la chasse. Planté de magnifiques arbres aux essences diverses, cet espace de plus de 270 hectares, compte une centaine de daims qui vivent en harmonie avec la nature et l’homme.

 

Le 8 avril 2017 l'association "Spiritualitas in Francigenam" a été présenté aux médias par Monseigneur Joseph de Metz-Noblat évêque de Langres et Charles Myber en présence de Madame Lavocat , maire de Châteauvillain.

 

"Aujourd’hui « Spiritualitas in Francigenam » a pour but de créer une communauté regroupant les amateurs de pèlerinage et les différents intervenants de la voie avant, pendant et après le pèlerinage,
Nous souhaitons apporter une assistance et des services aux pèlerins au plan culturel, artistique et spirituel"

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Charles MYBER - dans Via Francigena
commenter cet article

commentaires