Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2020 5 20 /11 /novembre /2020 18:10

Sortir chez vous en y laissant entrer la culture. Retrouvez une offre de contenus et d’activités en ligne concoctée pour tous les âges.

Lire la suite

 

 

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2020 4 19 /11 /novembre /2020 10:21

Située dans le prolongement de la Route des Vins de Bourgogne, elle s’étend sur 140 kilomètres, de Chânes jusqu’aux portes de l’agglomération lyonnaise, et traverse 36 communes. Véritable fil conducteur entre les principaux lieux d’attractions du vignoble, la nouvelle route vous guidera dans la découverte du Beaujolais.

Lire la suite...

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2020 3 18 /11 /novembre /2020 18:55

Les routes du terroir proposent de participer à de nombreux concours photos. Si vous voulez regarder ou participer cliquez ici

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2020 2 17 /11 /novembre /2020 16:15

Ce guide web vous permettra de découvrir le meilleur de la France, de chez vous ou lors de vos voyages.

Le terroir c'est un sol mais aussi un climat, une flore et un savoir-faire. Une révolution est en cours dans nos habitudes alimentaires mais gardons nous des exagérations.

Sur la route, faites haltes chez les petits producteurs, vous y trouverez légumes,fromages, volailles, confitures, miel, etc… 

Cliquez ici

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 17:26

Pénétrez dans les salles du musée, contemplez les façades du palais et admirez la vue !
Le Louvre vous invite à une visite virtuelle.

Cliquez ici

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 16:44
La réalisation de la crèche est un moment important de la vie familiale en Provence : on dispose en famille les santons ou “petits saints” souvent transmis de père en fils, dans la crèche. Lire la suite

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2020 6 14 /11 /novembre /2020 07:20

Découvrez la sélection de Charles Myber et offrez des séjours, des cours de cuisine, des produits du terroir, des livres...

en cliquant ici

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2020 5 13 /11 /novembre /2020 11:10

La 16e édition de la Nuit européenne des musées est annulée physiquement compte tenu de la fermeture des lieux culturels en plein confinement jusqu'au 1er décembre, mais sa version numérique, #NuitDesMuséeChezNous !, est belle et bien maintenue au samedi 14 novembre 2020 avec un "programme ludique et surprenant" sur les réseaux sociaux. Rencontres, jeux, visites coulisses, collections en ligne, podcats, web-séries… Les amoureux de cuture pourront naviguer dans les musées de France et de toute l'Europe en un simple clic.

 

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2020 4 12 /11 /novembre /2020 18:07

Quel sera le « GR® préféré des Français 2021 » ? C'est à vous de le décider en votant du 5 au 25 novembre 2020. De nombreux cadeaux sont à gagner !

Pour voter

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2020 3 11 /11 /novembre /2020 10:35

Seule la parole des poilus peut témoigner des souffrances endurées. Voici un extrait des carnets de guerre du sous-lieutenant Pierre Thiébaut où il évoque l’une de ses plus dures journées de la guerre 14-18.  

Cet homme ne s’imaginait pas en écrivant ces lignes qu’il deviendrait un Grand Résistant durant la seconde guerre mondiale.

 Pierre Thiébaut sera l’adjoint de jean Cavaillès dans le réseau Cohors-Asturies. Il sera arrêté le 28 août 1943 et déporté à Buchenwald, puis transféré à Neuengamme d’où il fut libéré par les troupes américaines le 4 mai 1945.

Le vendredi 15 mars 1918

« J’ai vécu hier une des journées les plus terribles de ma vie de soldat.

Nous devions faire un coup de main. Pendant la préparation d’artillerie une pièce de 155 tire trop court dans nos lignes. Déjà au moment où je montais en ligne je faillis être écrasé par l’un deux mais j’arrive sans encombres à l’abri des bombardiers où je devais attendre l’opération.

Tout à coup un obus de 155 tombe sur l’une des entrées de l’abri voisin où était rassemblée l’équipe du coup de main et l’écrase et fait une boucherie effroyable. Affolement, les hommes s’enfuient éperdus. Je les rassemble de mon mieux et les fais rentrer dans l’abri où j’étais et je pars au secours de ces malheureux avec mes hommes. A ce moment arrivent deux nouveaux 155 à quelques mètres de nous. Jamais je n’oublierai le spectacle de ces malheureux s’étant précipités vers la seule sortie qui restait et chevauchant sur ceux qui étaient déjà asphyxiés par l’acide carbonique. Les hommes marchaient les uns sur les autres ; les moins pris essayent de traîner les autres et tombent exténués à quelques pas de là. Je reste le seul officier. Mon lieutenant est aux ¾ asphyxié, les autres ne sont pas sortis encore du fond de l’abri. Je me précipite alors au téléphone et je parviens enfin à faire arrêter ce tir de 155.

 Je me rends alors avec mes hommes dans l’abri que l’on déblaie petit à petit mais les malheureux sont déjà morts. Je descends dans le fond pour m’assurer qu’il n’y a plus de vivants et je ne vois plus qu’un monceau de cadavres, morts presqu’instantanément. Mais à mon tour je n’ai que le temps de sortir de l’abri me sentant pris par l’oxyde de carbone. Il était temps. Le soir une fois rentré, les nerfs se sont détendus. Je me suis mis à sangloter comme un enfant .J’étais un peu intoxiqué. Le docteur m’a fait respirer de l’oxygène et aujourd’hui je me sens plus qu’un peu faible et la respiration encore un peu courte. Maintenant les travaux de déblaiement se poursuivent. Jusqu’à présent on a retiré 21 cadavres dont 2 officiers ! Le spectacle me navrait en songeant que c’était là le travail d’un obus de chez nous !

 A la suite du bombardement de l’autre jour par gaz, tout l’Etat-Major du régiment a été évacué y compris les services. Il ne reste que l’officier prisonnier et moi parce que nous n’étions pas avec eux. Ce ne sera pas grave heureusement  d’après ce que j’ai entendu dire.

Les allemands sont encore revenus sur Paris et ont fait de nombreuses victimes.

Quelle vie que ces deux jours d’angoisse en attendant les lettres ! »

Partager cet article

Repost0